Electricité – Le relais thermique

Fonction

Le relais assure une protection contre une surcharge faible prolongée (par effet joule)pour un moteur par exemple (associé à des fusibles).
En cas de déclenchement, rechercher la cause avant le réarmement.
Il ne possède aucun contact de puissance mais sont généralement pourvu de 2 contacts de commande, un NO et un NC (NO = normalement ouvert, NC = normalement fermé).

Principe de fonctionnement

Le relais thermique est constitué d’un bilame métallique par phase ( fait de 2 lames avec un coefficient de dilatation différent ).
Lorsque le courant le traversant est supérieur au calibrage du relais thermique, ça crée une élévation de température sur le circuit qui va déformer le bilame et ainsi ouvrir le circuit de commande.( voir la petite animation qui « essaie » d’illustrer le principe de fonctionnement)

rt.gif

L’intensité de réglage Ir du relais thermique est égale au courant nominal In du moteur (inscrit sur la plaque signalétique) et le déclenchement est fonction du courant et du temps comme l’indique la courbe ci-dessous.

courbert.jpg


On peut voir par exemple que si l’intensité le traversant est de 10 fois l’intensité de réglage, le relais va se déclencher en moins de 3 secondes.

Représentation graphique:

rgrt.jpg
Relais thermique tripolaire pourvu d’un contact NO et un contact NC de commande ( NO =normalement ouvert et NC = normalement fermé)

Relais thermique en image:

rt.jpg


Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Blaise dit :

    Un veritable plaisir de lire ce billet, je vous en remercie vraiment !!!

  2. Vincent dit :

    Je vous remercie bien pour cette veritable source d info.

  3. Ivan dit :

    Chouette animation qui illustre bien le principe de fonctionnement du relais thermique.

  1. 14 mars 2009

    […] Il fonctionne sur le même principe que le relais thermique ( voir le relais thermique ). […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *