Electricité – Les conducteurs

Le conducteur

conduc.png

L’âme peut être constituée d’un ou plusieurs matèriaux :

– en cuivre recuit, nu ou pourvu d’une couche métallique( étain, alliage d’étain ou de plomb )(1)
– en aluminium ou alliage d’aluminium, nu ou pourvu d’une couche métallique( cuivre, nickel ou étain )(2)
– en aluminium plaqué de métal pourvu ou non d’une couche métallique ( comme en 1 pour du cuivre ou comme en 2 pour de l’aluminium)

Elle doit répondre à plusieurs conditions :

– être de bonne conductibilité pour un minimum de pertes pendant le transport d’énergie:
d’ou le choix du cuivre et de l’aluminium qui ont tout deux une trés faible résistivité.
– avoir une bonne résistance mécanique pour limiter les risques de rupture ( lors de l’installation par exemple )
– avoir une bonne tenue à la corrosion et aux environnement défavorable
– avoir une bonne tenue des raccordements

Les âme sont aussi une classe de souplesse:

– classe 1 = rigide, massive
– classe 2 = rigide, câblée
– classe 5 = souple
– classe 6 = souple

Le câble

Le câbles est un ensemble d’éléments constitué de la façon suivante :

– un ou plusieurs conducteurs isolés
– un revêtement individuel
– une protection d’assemblage
– un ou plusieurs revêtements de protection
– peut aussi être pourvu d’un ou plusieurs conducteurs isolés

L’image au-dessus permet voir ces éléments.


Comme pour l’âme, l’enveloppe isolante peut être constituée de divers matèriaux :

– le Polychlorure de vinyle (PVC), il est trés employé car trés polyvalent. Cependant en cas de combustion, il dégage des vapeurs nocives et corrosives.
– le Polyéthylène (PE), trés utilisé pour le câblage haute et trés haute tension et pas de dégagement nocif et corrosif en cas de combustion.
– le Polyéthylène réticulé (PR), utilisé en cas de surcharges de courte durée et mauvais environnement thermique ( trés bonne tenue au froid )
– les Copolymères d’éthylène-propylène, utilisé en basse et moyenne tension, mauvaise resistance à l’huile et à la propagation de la flamme.
– le Caoutchouc de silicone, trés bonne résistance dans un environnement thermique médiocre ( -80°C à +250°C ), durée de vie élevé.

Je vous recommande ce petit fichier PDF à propos des câbles et conducteurs : Conducteurs et câbles

Dénomination des câbles

Les conducteurs et câbles sont définis par la norme UTE (union technique de l’électricité) sont désigné par un système dit harmonisé, ou bien avec le système UTE traditionnel
suivant les modèles concernés ou non par l’harmonisation en vigueur dans le cadre du CENELEC.
Ces deux systèmes sont repris par la norme NF C 30-202 et HD 361 et comprennent une suite de symboles comme le montre le tableaux :


Extrait du catalogue Pirelli
conducteurs_1.png

Exemple :

pour un câble H 07 RNF 4 G 6, ça nous donne :

H = série harmonisé
07 = 750V entre phase
R = enveloppe isolante en cahoutchouc vulcanisé
N = gaine de protection en Polyéthylène réticulé
f = âme souple classe 5
4 = nombre de conducteurs, ici 4
G = présence d’un conducteur vert/jaune dans le câble
6 = section des conducteurs, ici 6mm²

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *