Electricité – Les disjoncteurs

Fonction

Le disjoncteur assure une protection contre les surcharges de tout type ainsi que les personnes contre les contact indirects ( voir les types de disjoncteur ).
Il permet aussi d’établir, d’isoler, d’interrompre le passage du courant dans un cirsuit ou une partie d’un circuit électrique.

Les différents types de disjoncteur

Il existe plusieurs types de disjoncteur:

– Disjoncteur magnétique : assure la protection contre les courts-circuits
– Disjoncteur thermique : assure la protection contre les surcharges
– Disjoncteur magnéto-thermique : assure la protection contre les courts-circuits ainsi que les surcharges.
– Disjoncteur magnéto-thermique différentiel : assure la protection contre les courts-circuits, les surcharges et la protection des personnes contre les contacts indirects.

Le disjoncteur thermique

Il fonctionne sur le même principe que le relais thermique ( voir le relais thermique ).

Le disjoncteur magnétique

Il fonctionne un peu comme un contacteur, c’est à dire que le courant passe dans un bobinage, lorsque l’intensité devient supérieure au calibre du disjoncteur, le champ magnétique créé attire un contact mobile et ainsi ouvre le circuit. voir la petite animation pour le principe :

magnetique.gif


Disjoncteur différentiel

Il fonctionne par différence entre 2 champs magnétiques, chaque phase et neutre forme un bobinage autour d’un tore.
Quand tout va bien, les phases et neutre ont le même champs magnétique chacun et donc s’annulent les uns , les autres.
Quand un défaut ou une fuite survient, les champs magnétiques ne sont plus les mêmes et vont former un autre champ magnétique dans une bobine dite de détection et ainsi attirer un contact mobile qui ouvrira le circuit.

Représentation graphique:

rgdisjoncteur.jpg


Disjoncteur en image :

disjoncteur.jpg

Disjoncteur tripôlaire avec neutre, magnéto-thermique différentiel. ( voir les types de disjoncteur ci-dessous).

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Raymond dit :

    Une reference concernant le sujet, on en veux encore merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *